fighting-siblings

Quand des sentiments du passé t’empêchent de rester calme face à tes enfants

Comme la plupart des parents, les disputes entre tes enfants font probablement partie des choses face auxquelles tu te sens bien souvent démuni.e ou qui ont le chic de te mettre hors de toi.

Toutes formatrices certifiées que nous soyons, nous traversons les mêmes sentiments que tout parent. Dans ce récit, Chloé Saint Guilhem partage une prise de conscience qui a été très aidante pour elle, pour aborder plus calmement les moments de tensions entre ses enfants.

De l’art de gérer les disputes entre enfants de façon constructive

Les bagarres entre mes enfants prennent parfois une tournure très virulente. Cela fait plusieurs années que je le constate et qu’en tant que maman, je tache de faire face à cette situation de façon à assurer la sécurité de chacun et à préserver la relation entre mes deux fils.

Je suis consciente qu’il s’agit d’un problème multi-facettes et il m’est clairement apparu que j’allais devoir puiser dans l’ensemble des outils d’écoute de l’approche parentale Hand in Hand, pour mieux les gérer en tant que parent et permettre à ce que ces épisodes d’agression mutuelle soient plus espacés les uns des autres.

Ainsi, le jour où j’ai décidé de me concentrer sur ce problème, j’ai commencé par offrir à chacun de mes fils, des Temps Particulier de façon plus rapprochée – ne serait-ce que cinq minutes par jour – pendant plusieurs semaines. Au bout de quelques jours seulement, je voyais déjà que les occasions de se bagarrer étaient devenues plus rares.

Depuis longtemps déjà, je connaissais également le pouvoir du Jeu-écoute pour face face aux disputes entre enfants, alors j’ai redoublé d’efforts pour me montrer plus joueuse et susciter le rire chez mes enfants, dans ces moments-là.

Mais la clef la plus importante pour me permettre d’appréhender les épisodes d’agression entre mes fils, s’est présentée lors d’un Partenariat d’écoute.

Un outil privilégié pour explorer les émotions qui nous envahissent en tant que parents

Cela faisait plusieurs semaines que j’employais mes Partenariats d’écoute pour explorer ce problème dans ma vie de parent car pour être revenue sur des épisodes de ce type entre mon frère et moi lorsque nous étions enfants, je sais au fond de moi que mes enfants s’aiment profondément, que leurs impulsions agressives sont en dehors de leur contrôle lorsqu’ils portent des tensions émotionnelles en eux et qu’à aucun moment, mes fils ne souhaitent réellement blesser leur frère.

Pour moi, il était donc important d’agir de façon juste et en assurant leur protection lorsque leurs bagarres prennent une tournure agressive et incontrôlée. Pourtant, à plusieurs reprises depuis des mois, je m’étais vue saisie par une émotion intense de colère face à ce genre de scène entre mes enfants. Une colère telle que j’avais littéralement envie de leur hurler dessus en les sommant d’arrêter de se disputer immédiatement, voir de les séparer brutalement…

Je me trouvais alors comme prise au piège entre l’intérêt de m’éloigner quelques instants pour ne pas laisser ma colère exploser face à mes enfants et la nécessité d’intervenir pour les empêcher de se faire mal l’un à l’autre. Et de fait, si je n’étais pas parvenue à retenir ma colère ou à permettre que cela se termine autrement qu’en agression et en crise de larmes pour mes deux enfants, je ne me sentais franchement pas fière de moi.

Un jour, j’ai donc décidé d’explorer celle colère qui montait en moi face à mes enfants en pleine bagarre et quelle ne fut pas ma surprise en découvrant son origine probable. Dans mon Partenariat d’écoute, en toute sécurité, je me suis autorisée à m’exprimer avec toute l’intensité que je ressentais dans ces moments là tandis que ma Partenaire d’écoute m’offrait simplement cet espace d’écoute, calmement, et dans l’accueil. Les mots qui sont sortis alors étaient : “Arrêtez tout de suite!”, “Je ne veux pas voir ça!”, “Je vous interdis de vous disputer !”, “Je ne veux même pas que ce genre de scène existe devant mes yeux!”

La clef qu’il me manquait afin de mieux gérer les forts moments de tension entre mes enfants

Et soudainement, en l’espace d’une seconde, je me suis revue petite fille, face à mes parents en train de se disputer – comme cela arrive malheureusement à tant d’entre nous. Je n’émets aucun jugement envers mes parents à ce sujet, car je suis pleinement consciente que comme nous tous, ils ont fait de leur mieux en tant que parents avec leur histoire à chacun. Mais quel déclic ça a été pour moi de me décoller des émotions liées à ce souvenir et de pouvoir me dire aujourd’hui face à mes enfants, que je ne suis plus cette petite fille à la fois terrifiée, enragée et impuissante face à ses parents qui se disputaient de façon virulente !

Depuis que j’ai pris conscience de cela, je ne sens plus jamais paralysée face à mes enfants qui s’apprêtent à s’agresser mutuellement, je n’ai plus envie de leur hurler dessus et j’arrive beaucoup plus souvent à intervenir pour éviter que leur bagarre ne se termine mal. Aujourd’hui, la plupart du temps dans ces moments-là, je suis capable de me concentrer plus pleinement sur la connexion entre eux et moi, soit en passant par le jeu – en les amenant à faire équipe contre moi par exemple – soit en me plaçant simplement entre eux et en restant pendant un moment avec eux, jusqu’à ce que la tension redescende.

Pourquoi cela fonctionne

Avant de devenir parent, rien ne peut nous préparer aux sentiments douloureux ou explosifs du passé qui remonteront immanquablement à la surface, face à nos enfants. Ces sentiments qui n’ont pas pu être accueillis lorsque nous étions enfants – et qui sont plus nombreux que la plupart d’entre nous ne l’imaginons – ont été comme “mis de côté” dans un région spécifique de notre cerveau. Mais, ils sont toujours prêts à ressurgir lorsqu’un stimuli extérieur vient les réveiller. Or nos enfants sont des experts en la matière puisqu’ils nous ramènent quotidiennement à l’âge que nous avions, ou à la scène qui s’est produite, lorsque nous les avons ressentis pour la première fois !

Le problème est le suivant : lorsque nos émotions du passé viennent se coller aux situations que nous avons à gérer avec nos enfants, nous risquons de réagir en les culpabilisant et en les dévalorisant. Mais ces sentiments négatifs ne feront que s’ajouter aux sentiments qu’ils portaient déjà en eux et qui sont la véritable cause de leurs comportements débordants.

Les Partenariats d’écoute entre parents sont le moyen à la fois simple et extraordinairement puissant que propose l’approche Hand in Hand, pour pouvoir décharger nos propres émotions en tant que parents et ainsi aborder un nombre grandissant de situations avec nos enfants, avec plus de recul et de légèreté.

Se libérer d’une émotion pesante du passée est une expérience qui apporte un immense soulagement en même temps que cela ravive de la joie en nous. Au fur et à mesure que nous gagnons en clarté vis-à-vis de notre propre histoire, nous nous sentons plus fiers et confiants en tant que parents. Au final, le Partenariat d’écoute est un moyen très efficace pour mieux se relier avec ses enfants ; c’est pourquoi nous recommandons à tout parent de l’essayer !

Share this post

Shopping Cart