How To Reconnect with your Child After Time Apart

from the hand in hand blog(1)

Chloe Saint Guilhem

Several times when I come to pick up my sons after they’ve spent an afternoon with my mother, one will look at me severely and tell me “Oh! Not you!”

Through Hand in Hand Parenting I’ve discovered that these type of responses come when one of my son’s feels our connection is lost, and so I found it quite understandable that it happened after an afternoon apart. I’ll admit I even smiled a little on the inside when my mother replied, “Don’t tell that to your mom, she’s going to be sad.”

reconnect-after-time-awayReconnection Games

I’d tried a few different Playlistening approaches, but I still felt uninspired and sometimes even a little distraught at the response. That changed the day I arrived feeling relaxed and in no hurry to get home.

On that day, I really tried to reconnect with him in his own time.

It took a good few attempts. At the beginning I told him in a desperate voice, “But I want to be with you,” as I moved in closer to him.

He went away repeating, “No, not you!”

I considered playing a chase game, where I try and catch him but miss, wondering if it would make him laugh and release his frustration that way, but I felt the need for something softer and with physical closeness.

1000 Kisses

Instead, I introduced the game ‘1000 kisses’. It felt awkward to start with because he was really, really not letting me come close. Every time he said, “No, not you,” I returned to saying, in my most desperate pleading voice, “But I want to be close to you,” or “Please, let me near you.”

“I want to cuddle you in my arms,” I said. “I want to give you 1000 kisses.”

It was really then that I felt him ease off. I can’t say that he laughed out loud during this game, but I could see a twinkly smile and the amusement was clear on his face.

I repeated my attempts to be close to him until, eventually, he threw open his arms voluntarily, really inviting me to come and fold him into my arms.

In that moment I felt the warmth of my son restored connection with me. It was a very tender moment for both of us.

From the Hand in Hand Toolbox:

Having trouble reconnecting after school? Read what you can do to help in Affection Play—A Powerful Antidote to the After-School Blahs and use these games to lighten your parenting challenges

Laughter has the power to restore good feelings. Get The Power of Laughter: Connecting Through Play Collection to learn more about how to use giggles to offload tension with your child.

Find out useful strategies to ease separation anxiety in our Ultimate Separation Anxiety Guide

Chloé Saint Guilhem is a Certified Hand in Hand Instructor, psychologist and psychotherapist based in France and is mum to preschool-aged twin boys.

Connect with her at chloe@handinhandparenting.org

Read it in French:

Non pas toi ! 

Cela fait plusieurs fois qu’au moment d’aller chercher mes fils chez ma mère, après qu’ils ont passé leur après midi avec elle, à mon arrivée, l’un d’entre eux me regarde avec un air sévère et me dit : « Pas toi ! ».

Connaissant la notion de connexion nécessaire dans la relation avec mes enfants, et d’autant plus après une plus ou moins longue séparation, je n’ai jamais pris contre moi ce genre d’accueil de la part de mon fils. En revanche, j’ai souri intérieurement en entendant ma mère lui dire : « Ne dis pas ça à ta maman, elle va être triste ! » Je cherchais donc comment « réagir » face à mon fils, sous forme de Jeu-écoute et j’ai tenté quelques approches à plusieurs reprises, mais j’avoue m’être sentie plusieurs fois, peu inspirée et quelque peu désemparée.

reconnect-after-time-away-2Puis ce jour là, je me sentais plutôt détendue et pas particulièrement pressée de repartir, ce qui m’a permis de prendre le temps pour permettre à mon fils de se reconnecter avec moi, jusqu’à ce qu’il accepte vraiment de lui-même, mon invitation. Au début je lui disais avec un air désespéré : « Mais moi j’ai envie d’être avec toi » en m’approchant de lui. Et lui s’éloignait en continuant de dire « Non, pas toi ! » Je me suis demandée si le jeu de « J’essaie de t’attraper mais je n’y arrive pas » pourrait le faire rire, mais j’ai senti le besoin de quelque chose de plus doux, plus dans la recherche de contact physique. J’ai alors initié le jeu « 1000 bisous », sans être parfaitement à l’aise encore une fois, car il ne se laissait vraiment, vraiment, mais vraiment pas approcher… Puis je suis revenue à mon air désespéré tout en lui redisant face à chacun de ses « Pas toi » : « Mais moi j’ai envie d’être proche de toi » ; « S’il te plaît, laisse moi m’approcher de toi » ; « Mais j’ai envie de te prendre dans mes bras, moi…. » Et c’est vraiment là que je l’ai senti se détendre. Je ne peux pas dire qu’il ait rit aux éclats à travers ce jeu, mais je voyais apparaître un léger sourire, de l’amusement sur son visage. J’ai donc répété mes tentatives pour m’approcher de lui jusqu’à ce qu’il ouvre grand ses bras de lui même, m’invitant réellement à venir l’envelopper dans mes bras. Dans ce moment de retrouvailles, j’ai eu pleinement la sensation d’avoir permis à mon fils de rétablir la connexion avec moi et cela sans empressement. Et c’était très tendre pour nous deux.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

7 Simple Ways to Reconnect With Your Kids This Summer

Stop yelling, start connecting.

This guide gives you the inside track on why holidays get hard and seven excellent ways to make things better. 

You have Successfully Subscribed!

Scroll to Top